Les cheveux secs ? Extrêmement secs ? Savez-vous réellement faire la différence entre les deux ? Si le premier cas est normal quant à la nature même de nos cheveux, le second l’est beaucoup moins. Le cheveu crépu est un cheveu naturellement sec, du fait que le sébum, qui lubrifie les cheveux, s’écoule plus lentement tout au long de la fibre capillaire. C’est loin d’être un souci, car avec une routine adaptée, vous pourrez compenser largement l’hydratation de vos cheveux.

Dans cet article, je vous parle du deuxième cas, c’est-à-dire celui dans lequel, vos cheveux sont EXTRÊMEMENT secs 😡 ! Vous voyez le genre de sècheresse dont je vous parle ici ? Celle qui rend vos cheveux tellement secs, que même de la paille paraitrait moins rêche et moins sèche à côté (Nina, toujours dans l’abus 😆 ).

État des lieux…

Il faut savoir que vos cheveux, lorsqu’ils sont aussi secs, réagissent, à un fait bien particulier, soit externe, soit interne. Qui dit cheveux crépus très secs, dit également casse de cheveux. Il est donc essentiel pour vous de trouver l’origine d’une telle sécheresse pour l’éradiquer à la source.

Vous pouvez avoir les cheveux très secs :

  • Si vous ne vous hydratez pas correctement de l’intérieur. Sachant que les ongles et les cheveux sont les dernières parties de votre corps à  être hydratées, si vous ne buvez pas assez d’eau au quotidien, vous aurez probablement les cheveux secs.

 

  • Suite à un changement de climat : passer du chaud au très chaud ou encore, d’un climat humide à un très froid, par exemple.

 

  • Suite à une coloration : c’est pour cela qu’en général, je déconseille fortement la coloration à celles qui débutent leur aventure capillaire pour éviter les catastrophes et les galères capillaires.

 

  • Si vous avez eu recours à un défrisage, un texlax. Vous devez ici impérativement trouver le juste milieu entre hydratation et surtout protéines (on y reviendra dans un prochain article, ne vous inquiétez pas).

 

  • Si vous n’avez pas une routine adaptée : le fait d’utiliser très mal vos produits (qui parfois sont de très bons produits mais tout simplement pas adaptés à l’usage que vous en faites). Ce sera par exemple le cas, lorsque vous avez les cheveux ternes, donc des cheveux qui ont besoin de nutrition, et que vous tenez tout de même à leur appliquer le dernier masque protéiné en vogue sur le marché. Celui-là même que vous avez vu dans la dernière vidéo de votre youtubeuse préférée. TRÈS MAUVAISE IDÉE, car si vos cheveux n’ont pas besoin de protéines au moment où vous leur en appliquez, ils deviendront très secs et de facto, cassants ! Imaginez un peu, le cas où vous avez soif, tout votre corps vous réclame de l’eau ou du jus, et que tout le monde s’entête à vous proposer de la nourriture pour ETANCHER VOTRE SOIF ! Vous me suivez ? Eh bien, sachez que c’est exactement ce que vous faites à vos cheveux en leur donnant des protéines, alors qu’ils ont juste soif !

    Autres raisons moins courantes…

  • L’utilisation de mauvais produits (ou du moins des produits qui ne conviennent pas à vos cheveux), par exemple il m’est déjà arrivé d’avoir les cheveux extrêmement secs, à la limite du cartonneux, après avoir utilisé de l’huile de coco.

 

  • En parlant d’utilisation de produits inadaptés, ce sera le cas lorsque vous vous entêtez à finir un produit de votre ancienne routine, alors que vos cheveux sont passés de l’état défrisé/texlaxé à l’état naturel : ils n’ont pas les mêmes besoins, du coup, vous courez tout droit à la catastrophe ! Donnez ces produits à des personnes qui ont les cheveux qui en ont besoin. Vos amies, une soeur ou une copine, parce que les vôtres vous le feront payer amèrement si vous persistez.

 

  • En cas de manipulation excessive : passer vos doigts à longueur de journée dans vos cheveux, ça finit par les rendre hyper secs.

 

  • Après un big chop, du moins les premiers jours qui suivent le passage des ciseaux, vos cheveux peuvent devenir relativement secs, mais rassurez-vous, cela ne dure que quelques jours.

 

Cette liste de raisons possibles pouvant engendrer la sècheresse extrême de vos cheveux, est loin d’être exhaustive. De nombreux autres facteurs peuvent être également à l’origine d’une sècheresse intense. Mais rien de grave, car malgré toutes ces agressions, il vous suffit juste de réadapter votre routine et vous pourrez profiter de vos cheveux sans qu’ils ne se cassent. Le tout, c’est d’être conscient qu’en cas d’agression, vous devrez trouver l’origine du problème et le régler au plus vite pour éviter les mauvaises surprises et la casse intempestive.

Pourquoi mes cheveux sont-ils devenus secs ?

Depuis que j’ai fait mon second big chop, je suis confrontée à un souci majeur : la sècheresse intense de mes cheveux ! Au bout de quatre jours grand maximum, ils deviennent complètement secs. Pourquoi ? Parce que je ne dors pas avec un bonnet en satin ni sur une taie d’oreiller en satin, que je suis totalement en mode freestyle avec mes cheveux en ce moment, et je soupçonne aussi la présence de l’huile de coco, bien qu’infime, dans les produits que je teste actuellement.

Lorsque vos cheveux se sentent agressés, de quelle que façon que ce soit,  ils vous manifestent leur désapprobation en devenant très secs. C’est pour cela que suite à un big chop, en général la coupe courte, pas le small chop, vous avez les cheveux secs, en tout cas plus secs qu’à leur habitude ! Je vous laisse imaginer un peu comment réagissent les miens, moi qui renouvelle ma coupe courte toutes les deux semaines à peu près 😹 .

Même si cette extrême sécheresse ne me dérange pas plus que ça, parce que je trouve qu’elle donne à mes cheveux une allure qu’ils n’ont pas lorsqu’ils sont très hydratés. Je sais que vous êtes nombreux là dehors à vous demander pourquoi vos cheveux sont aussi secs après un big chop ? Sachez que cette sécheresse ne dure que quelques jours, voire quelques semaines après la coupe, puis vous retrouvez un niveau d’hydratation normal.

 

La recette d’un bon masque hydratant

Pendant ce laps de temps durant lequel nos cheveux nous font la misère, comment combattre une telle sécheresse ? Quel masque serait le plus adapté pour optimiser, sinon maximiser, l’hydratation de nos cheveux ?

Pour être hydratant, un masque doit contenir :

– Avant tout de l’eau (élément essentiel, primordial, en matière d’hydratation). Si cela parait évident pour vous, de nombreuses personnes pensent encore que l’huile suffit seule à réhydrater le cheveu. Je ne le répèterai jamais assez : les huiles N’HYDRATENT PAS, elles emprisonnent juste l’eau sur vos cheveux.
– Il vous faudra également un ou plusieurs humectants : leur fonction première est celle de capter l’humidité qu’il y a dans l’air pour mieux retenir l’hydratation. Vous aurez par exemple le miel, l’aloe véra (en jus ou en gel), le sirop d’agave, la glycérine végétale, etc.
– Un produit contenant de l’eau (comme le yaourt) ou riche en eau ou reconnu pour sa capacité à hydrater (tel que le cactus ou l’hibiscus encore appelé bissap chez nous).

  Pour réaliser la recette homemade du jour, il vous faudra  donc :

 

  • auxquelles vous rajouterez de l’eau dans le but d’obtenir une pâte ; 

 

 

  • optionnel ici, si vous n’êtes pas rassuré(e) à l’idée d’utiliser un masque sans aucune huile, vous pouvez rajouter une cuillère de l’huile de votre choix maintenant (même si, je vous rassure, ce masque peut également s’utiliser parfaitement sans huiles).

 

  • Mélangez bien le tout et appliquez sur vos cheveux préalablement humidifiés à l’aide d’un vaporisateur d’eau. Laissez poser 30 minutes (sous une charlotte surtout si vous avez une faible porosité) avant de procéder à votre shampoing ordinaire et rincez ABONDAMMENT à l’eau claire.

 

Nota Bene…

Malheureusement (ou heureusement, c’est selon !) pour vous, la poudre de bissap ou poudre d’hibiscus ne va en aucun cas vous colorer les cheveux. Cette belle coloration rosâtre s’en va lors du shampoing. Par contre, protégez vos vêtements. Utilisez de préférence, un vieux t-shirt lors de la pose de votre masque, parce que ce dernier pourrait tâcher vos vêtements. Mais encore ici, toujours rien de définitif, puisque tout s’en va lors du lavage.

Une dernière chose les amis, vos boucles ou frisettes seront le plus visibles lorsque vos cheveux seront au maximum de leur hydratation. Comprenez donc que la conséquence d’une bonne hydratation sera toujours la douceur de vos cheveux accompagnée de la facilité du démêlage et en bonus, l’apparition de vos boucles. En revanche, il n’y aura  jamais aucune magie. Si à la base, vos cheveux ne forment pas de boucles naturellement, les produits hydratants ne feront qu’hydrater vos cheveux et ne révèleront pas, ou mieux, ne vous créeront pas de boucles.

 

J’espère que suite à cet article, le masque hydratant n’aura plus aucun secret pour vous désormais ! À bientôt pour encore et toujours plus d’astuces les amis !

 

MERCI INFINIMENT à Georgia, pour avoir accepté de servir de modèle pour l’application de ce masque 😎 !

Laissez moi votre avis